Exposition Zoè Gruni « Taupe »

Au top
jeudi 04 janvier 2018 16:00
vendredi 05 janvier 2018 14:30
samedi 06 janvier 2018 14:30
lundi 08 janvier 2018 14:30
mardi 09 janvier 2018 14:30
mercredi 10 janvier 2018 14:30
jeudi 11 janvier 2018 14:30
vendredi 12 janvier 2018 14:30
samedi 13 janvier 2018 14:30
lundi 15 janvier 2018 14:30
mardi 16 janvier 2018 14:30
mercredi 17 janvier 2018 14:30
jeudi 18 janvier 2018 14:30
vendredi 19 janvier 2018 14:30
samedi 20 janvier 2018 14:30
lundi 22 janvier 2018 14:30
mardi 23 janvier 2018 14:30
mercredi 24 janvier 2018 14:30
jeudi 25 janvier 2018 14:30
vendredi 26 janvier 2018 14:30
samedi 27 janvier 2018 14:30
6 Rue Dr Jacques Guidoni, 06000 Nice, France
0966890274
Exposition Zoè Gruni « Taupe » Vernissage jeudi 4 janvier de 16h à 21h Exposition jusqu'au 27 janvier 2018 Entrée libre Du lundi au samedi de 14h30 à 18h30 Zoè Gruni, artiste Italienne, vit et travaille depuis quelques années à Rio de Janeiro au Brésil. Pour sa troisième exposition à la galerie Depardieu à Nice, elle nous invite à prendre la mesure du phénomène migratoire partout dans le monde : sculpture, vidéo, dessins... « Vivant à Rio de Janeiro, je m'arrête souvent au milieu d'une rue pour regarder le ciel et j'observe de mystérieuses « racines volantes » de tailles diverses, suspendues et attachées : ces fils verts et vivants semblent avoir des yeux pour observer tout ce qui se passe en bas » Tout ce qui est vivant, être humain, animal, ou même végétal, né dans une partie désertique de la planète doit, pour survivre et se développer, émigrer vers une contrée plus fertile. Lorsqu'il l'a trouvé, parfois après un très long périple, il enfoui ses racines et peut grandir et se développer. Mais cela provoque forcément des problèmes avec son nouvel environnement... Les racines comme métaphore de la migration. A la mémoire de tous les humains qui ont migré et qui ne sont pas acceptés là ou ils ont posé leurs racines. Pourtant, la Terre est-à tout le monde n'est-ce pas ? Parfois, nous oublions que les pays ont des noms différents juste à cause des frontières. « Taupe » évoque les tunnels creusés sous les frontières... Le poème Salmo de Wislawa Szymborska : « Seul ce qui est humain peut nous être étranger Le reste ce sont des forêts mixtes, travail de sape et de vent » Galerie Depardieu 6 rue du docteur Jacques Guidoni 06000 Nice Tel 0 966 890 274 www.galerie-depardieu.com Du lundi au samedi de 14h30 à 18h30