Puces Rock #6

Au top
dimanche 11 juin 2017 09:00-19:00
25 Rue Saint-Exupéry, 34430 Saint-Jean-de-Védas, France
0950233781
Dimanche 11 juin 9h à 19h – Secret Place - GRATUIT PUCES ROCK #6 Marché Rock n’ Roll et vintage : disques, vinyles, vêtements, fripes, accessoires… 6ème édition de ce grand rendez vous annuel qui associe marché vintage (plus de 80 stands !), concerts gratuits, DJ et humeur estivale sans bornes ! Un événement qui rencontre de plus en plus de succès, accueillant 3000 personnes en 2016 ! Une journée pour flâner entre amis ou en famille, dénicher plein de trésors et profiter de bons concerts Rockabilly ! Animations – Restauration - Concerts Concerts : 15h THE DESPERADOS Rock’n’Roll – Santa Ana California Le groupe THE DESPERADOS est créé avec le duo Lou Ferns et Popeye de Santa Ana. Le groupe a d’abord été pensé comme un projet second mais quelques années plus tard, les musiciens sont toujours en tournée sur les routes américaines, européennes et même australiennes. En concert, le groupe transmet son rock’n’roll énergique et entrainant tout comme à l’instar de l’album On the rampage. https://www.facebook.com/ocdesperados/timeline 17h SCOTT H BIRAM Blues Punk Country – Texas Un artiste aussi complet que barré, Scott H Biram vous réserve un sacré show. A la fois bluesman, punk, chanteur, guitariste, auteur, compositeur… le bonhomme est une vraie force de la nature, jouant plus de 200 soirs par an ! Rien ne peut l’éloigner de la scène, pas même un grave accident de la route en 2003 : Scott H Biram donne un concert un mois plus tard en fauteuil roulant. Si vous connaissez la série à succès SONS OF ANARCHY, vous avez sûrement déjà entendu sa musique, la bande son comporte en effet plusieurs chansons de notre « Dirty Old One One Man Band ». Scott H Biram s’inspire largement des grands noms du Blues (Lightnin' Hopkins, Leadbelly…) mais il créé un savant mélange Blues, Gospel, Country, Punk, le tout servi par une attitude totalement Rock n’ Roll. La scène est son espace de liberté, il chante, grogne, balance ses riffs désinvoltes sur sa Gibson de 1959. Un joli bazar dans lequel on se plonge avec allégresse. http://scottbiram.com/