Comédie : REVEIL DE DINGUE au Café Théâtre Le Famace

Au top
vendredi 03 mars 2017 21:00
samedi 04 mars 2017 21:00
44 Rue Lice de Signon, 83170 Brignoles, France
Après « COUPLE EN DÉLIRE » (plus de 800 000 spectateurs!), Lallemand et Delille signent leurs nouvelles aventures « RÉVEIL DE DINGUE !!! » Suite à l'accouchement prématuré et mouvementé de sa femme dans le salon, Jean-Phi s'est évanoui... Alors qu'il croit se réveiller après l'accouchement de Véro, il apprend avec stupeur que ce n'est pas le cas. Effectivement, six années se sont écoulées. Il y a fort à parier que Jean-Phi, déjà pas forcément tranquille dans sa tête habituellement, va donner du fil à retordre à la charmante, mais néanmoins piquante, Véro. Du réveil de Jean-Phi avec de nombreuses révélations, en passant par la première rencontre avec son fils jusqu'à la visite d'un appartement très "spécial", le tout parsemé d'hallucinations post réveil, le couple n'est pas au bout de ses surprises.  Les nouvelles aventures délirantes, énergiques et hilarantes pour le duo de "Couple en Délire" ! Auteurs et interprètes : Jean-Philippe Lallemand et Véronique Delille - Mise en scène : Lallemand et Delille Extraits de presse  … Impossible de calmer les zygomatiques, tant les situations, les dialogues et les jeux de mots entraînent le public dans une folie joyeuse. … Réveil de Dingue est une pièce où la mise en scène et les mimiques de Jean-Philippe Lallemand sont irrésistibles. Ce comédien possède une dégaine digne d'un film de Stanley Kubrick. Véronique Delille n'est pas en reste et lui donne la réplique avec une présence exceptionnelle. … Un spectacle à voir immédiatement pour sa fraîcheur et ses traits d'esprits. Par Claude Guignard Pour L'ALSACE. Réveil de Dingue est une pièce menée sur un rythme fou, où Véro le clown blanc joue avec un Auguste tout en contrepoids, en contrepèteries, en situations cocasses. L'humour domine, les réparties claquent et les rires fusent. Le public en redemande ! Avec son hyper-dynamisme et ses capacités à se « désarticuler », Jean-Philippe Lallemand occupe l'espace scénique dispersant ses répliques et ses à-propos avec la dextérité et la vitesse d'un gentleman de la cambriole. Une comédie d'une heure trente entre théâtre et cartoon. Par Marc Wast pour le COURRIER FRANCAIS