Conférence : Les Monuments aux Morts

Au top
samedi 14 mai 2016 15:00
Mont-de-Marsan, France
0558750045
Conférence à 15h Salle de conférence du Musée Despiau Wlérick Par Françoise Cruège de Forceville, bordelaise et expert de René Buthaud (qui devient par la suite un des plus grands céramistes du monde), raconte cette histoire profondément humaine et l’historique de ces monuments, en décrypte la lecture. A la sortie de la terrible Grande Guerre 14-18”, il faut reconstruire la France anéantie. Mais qu’advient-il des brillants jeunes artistes dont certains ont été réquisitionnés avant même la fin de leurs études ? Traumatisés par la guerre, parfois douloureusement handicapés, leur avenir ne fait pas partie des préoccupations majeures de la France… C’est alors que toutes les municipalités de la Nation envisagent d’ériger des monuments pour rendre hommage aux disparus. C’est une opportunité inespérée pour de nombreux artistes. Deux amis, René Buthaud et Jean-Elie Chaveron, décident alors d’associer leurs talents pour concevoir des projets de monuments aux morts. S’entraidant mutuellement, ils réalisent ainsi 18 monuments d’esprit pacifiste, tous en Aquitaine. Ces deux artistes ont été très marqués par la guerre. René Buthaud (1886-1986) qui est lauréat du prix de Rome de gravure en juillet 1914 ne peut profiter de cette nouvelle gloire puisqu’il est réquisitionné trois semaines après la remise de cette si prestigieuse récompense. Son camarade Jean-Elie Chaveron (1888-1954), brillant élève de sculpture et d’architecture aux Beaux-arts de Bordeaux, ne peut poursuivre ses études à Paris à cause de la déclaration de la guerre, dont il sort “Gueule cassée”.