Exposition Jean-Pierre Giovanelli "China Food"

Au top
jeudi 05 novembre 2015 16:00
vendredi 06 novembre 2015 14:30
samedi 07 novembre 2015 14:30
lundi 09 novembre 2015 14:30
mardi 10 novembre 2015 14:30
mercredi 11 novembre 2015 14:30
jeudi 12 novembre 2015 14:30
vendredi 13 novembre 2015 14:30
samedi 14 novembre 2015 14:30
lundi 16 novembre 2015 14:30
mardi 17 novembre 2015 14:30
mercredi 18 novembre 2015 14:30
jeudi 19 novembre 2015 14:30
vendredi 20 novembre 2015 14:30
samedi 21 novembre 2015 14:30
lundi 23 novembre 2015 14:30
mardi 24 novembre 2015 14:30
mercredi 25 novembre 2015 14:30
jeudi 26 novembre 2015 14:30
vendredi 27 novembre 2015 14:30
samedi 28 novembre 2015 14:30
6 Rue Dr Jacques Guidoni, 06000 Nice, France
Vernissage jeudi 5 novembre de 16h à 21h. Exposition jusqu'au 28 novembre 2015. Du lundi au samedi de 14h30 à 18h30. Entrée libre. Avec l’exposition China Food/Nourriture chinoise, l’artiste français Jean-Pierre Giovanelli met en œuvre esthétiquement, avec la poétique qui le caractérise depuis la moitié des années Soixante-dix, ces symboles, ces métaphores, ces archétypes qui sont fonctionnels à une représentation parfois ironique, parfois amère, toujours juste et frappante, de la place que la Chine occupe aujourd’hui dans le monde. Le protagoniste de l’exposition est le riz, dont il ne faut pas rire si l’on ne veut pas pleurer pour des lentilles, surtout en Chine, car les Chinois sont les plus grands et anciens producteurs et consommateurs de riz cultivé dans l’Asie des moussons. Il n’est ni blanc, ni noir, comme celui que l’on servait à la table de l’Empereur, ni comme celui qui a été obtenu en 1997 par de mystérieuses alchimies dans la région de Vercelli et qu’on a baptisé, de façon significative, Venere1. Ni blanc ni noir, donc, mais rouge ! Rouge comme un drapeau, une idéologie, le sang, la révolution, la passion, le désir ? C’est le public qui va s’interroger et en prendre conscience. La représentation de cet artiste, architecte, auteur d’installations multimédias, analyste des nœuds théoriques de la pensée sociopolitique contemporaine, exprime sa vision du monde par le biais d’un langage qui relève à la fois de l’ordre du visuel, du sonore, du matériel et de l’immatériel, ayant déjà appartenu, dans les années Soixante-dix, au Collectif d’Art Sociologique – fondé en 1971 à Paris par Hervé Fischer, Fred Forest, Jean-Paul Thenot2. Un artiste, Giovanelli, ami de Jean Baudrillard, penseur critique de la société de consommation et de la dépendance de masse des fétiches marchands, des stéréotypes de l’image ; complice de Paul Virilio, écrivain, sociologue, urbaniste, précurseur d’une esthétique de la disparition, théoricien profond et perspicace des effets déréalisants de la vitesse sur des individus constamment suivis à la trace par des détecteurs électroniques, dépendants, infantilisés par une télécratie omniprésente et inexorable, par les angoisses du temps réel, par un futur qui ne cesse d’arriver pour ceux qui ne cessent de l’attendre ; interlocuteur de John Rajchman, qui se demande où il est possible d’identifier dans l’art contemporain ce fondement ontologique du sens et de la vision qu’on percevait dans une grande partie de l’art pré-médiatique, et encore comment il est possible de mettre en œuvre une ré-esthétisation de la pensée qui ne se formalise pas dans un spiritisme virtuel, mais qui plonge ses racines dans cette aisthesis qui préexiste aux distinctions entre matière et immatériel, entre actuel et virtuel, entre nature et artifice. [...] Viana Conti Galerie Depardieu 6 rue du docteur Jacques Guidoni 06000 Nice Tel 0 966 890 274 www.galerie-depardieu.com