Surprenants Herbiers. Trésors vivants, d'ici et d'ailleurs

Au top
vendredi 13 février 2015 14:00
Colmar, France
Bonjour, Notre nouvelle exposition temporaire "Surprenants Herbiers. Trésors vivants, d'ici et d'ailleurs" vient de démarrer. Elle se déroulera jusqu'au 23 décembre. «La première visite guidée de la nouvelle exposition temporaire du musée d’Histoire Naturelle et d’Ethnographie de Colmar "Surprenants Herbiers ! Trésors vivants, d'ici et d'ailleurs" se déroulera ce vendredi à 18h30. Cette exposition conçue par la Société d’Histoire Naturelle et d’Ethnographie de Colmar et le service des Archives départementales des Landes, a été mise en espace par Jean-Pierre Anger. Les participants découvriront le monde de la botanique et des herbiers sous la conduite de Bernard Stoehr, Commissaire de l'exposition. Botaniste, Bryophyte, Membre du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel d’Alsace, Bernard Stoehr est également pasteur, comme l’étaient plusieurs de nos éminents botanistes alsaciens, notamment du 18ème et du 19ème siècle. Les visiteurs découvriront ce qu’est un herbier, les différentes étapes de son élaboration par le botaniste, dans sa région ou en voyage : la collecte, la détermination, le classement, la conservation, l’acclimatation, la biodiversité en question avec la transformation des paysages. En suivant les explications de leur guide, ils pourront admirer quelques richesses du musée et de la région, notamment de l’Herbier de Strasbourg : herbiers et planches d’herbiers originaux de lichens, algues, mousses, plantes à fleurs, champignons, comme les incroyables morilles de la collection Wallroth, de précieux holotypes comme la Rosa Wasserburgensis récoltée en 1829 par Frédéric Kirschleger au château de Wasserbourg, des herbiers de pierres (fossiles) comme le Pecopteris Pennaeformis portant l’empreinte d’une fougère depuis des millions d’années, trouvé à Merlebach en 1978 (collection privée). Parmi les outils du botaniste, ils observeront la boite à herboriser d’Emile Issler offerte à Fritz Geissert, des presses à fleurs anciennes, un microscope de 1889. Ils feront connaissance avec les botanistes Frédéric Kirschleger, Jean-Jacques Blind, Emile Issler, Vincent Rastetter, Fritz Geissert, Philippe Crivelli et Gonthier Ochsenbein qui ont contribué à faire évoluer l’étude des rapports entre la société et son environnement, l’ethnobotanique. Après la connaissance des prédateurs de notre région, la mémoire des plantes pour apprendre à mieux les protéger ! Les inscriptions sont nécessaires car les places sont limitées. Tél au 03.89.23.84.15 ou par mail à : shne.colmar@orange.fr Le coût de la visite est de 3 euros par personne, gratuite pour les enfants jusqu'à 18 ans et pour les étudiants ainsi que pour les membres de la Société d'Histoire Naturelle et d'Ethnographie de Colmar ».